Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées : TZCLD mobilisée en faveur de l'inclusion

AccueilActualitésSemaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées : TZCLD mobilisée en faveur de l’inclusion

L’inclusion est au cœur du projet Territoires zéro chômeur de longue durée, c’est pourquoi TZCLD se mobilise pour l’emploi des personnes en situation de handicap. Une mobilisation quotidienne au travers de ses partenariats avec l’Agefiph et l’APF France handicap notamment. À l’occasion de la SEEPH, zoom sur l’inclusion dans le projet TZCLD.

Pour marquer l’ouverture de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, Territoires zéro chômeur de longue durée cosigne, avec APF France Handicap, la Fédération des acteurs de la solidarité et la FNATH, une tribune pour alerter les pouvoirs publics sur l’exclusion de l’emploi des personnes handicapées.

La question du handicap prise en compte dès le début du projet TZCLD sur un territoire

L’expérimentation repose sur le postulat selon lequel “nul·le n’est inemployable lorsque l’emploi est adapté à la personne”. Les entreprises à but d’emploi (EBE) embauchent ainsi sans sélection et organisent ensuite des collectifs de travail inclusifs. Cette réalité invite donc à avoir une attention toute particulière dès le début de l’engagement des nouveaux territoires dans la démarche du projet. Sur les projets émergents, comme dans les territoires habilités et les EBE, la thématique du handicap et de l’inclusion est une composante essentielle de l’expérimentation. Les personnes en situation de handicap vivent en effet une exclusion du marché du travail plus importante que la moyenne des personnes privées d’emploi.

Ces chiffres sont tirés des enseignements tirés du partenariat entre Territoires zéro chômeur et l’Agefiph.

L’importance de la prise en compte du handicap dès le début de l’élaboration du projet est donc cruciale : l’association TZCLD dispose d’un référent handicap dans son équipe et s’empare du sujet du handicap dans l’accompagnement qu’elle propose aux projets émergents, notamment en travaillant en partenariat avec l’Agefiph et l’APF France handicap, au niveau national comme local.

L’Agefiph soutient par exemple l’expérimentation TZCLD en proposant des réponses adaptées aux personnes en situation de handicap parties prenantes du projet, par exemple en accompagnant les EBE pour mettre en place un management inclusif et en mettant à disposition des ressources pour adapter l’organisation et les postes de travail aux personnes en fonction de leur handicap. Une aide financière et opérationnelle est apportée aux EBE et à l’association nationale. Des études sur l’inclusion au sein du projet TZCLD sont régulièrement menées et les enseignements tirés du partenariat entre Territoires zéro chômeur et l’Agefiph font l’objet de publication.

“Mon rôle est d’acculturer l’équipe nationale de TZCLD et les référent·es régionaux·ales et les mettre en relation avec les bons interlocuteurs côté Agefiph et APF France handicap, selon les besoins et les questionnements. Faire vivre ces partenariats, m’assurer qu’on est bien dans le champs des feuilles de route, veiller à rendre inclusifs nos outils et nos pratiques. Plus largement, nous avons un rôle d’intermédiaire : d’acculturation au projet auprès des partenaires mais aussi un rôle d’acculturation des territoires à la thématique du handicap. Les partenaires sont invité·es à nos événements, à nos rencontres régionales, aux comités locaux, on leur propose de visiter les EBE… Pour cela il faut aussi que les territoires soient bien sensibilisés à la thématique du handicap, c’est pourquoi on organise des réunions d’information régionales sur le sujet, avec l’intervention des partenaires. Notre formation à destination projets émergents et des équipes de direction intègre aussi cette thématique du handicap et la présentation des partenariats.”
Elie Giraud
Référent national sur les questions de handicap

Visite de Chéops Nouvelle-Aquitaine à Mauléon

Dans l’optique de créer toujours plus de liens avec les acteurs et actrices de l’inclusion, TZCLD a invité Wilfrid Grison et Marie-Charlotte Violle de Chéops Nouvelle Aquitaine, réseau des Cap Emploi de la région, a découvrir l’expérimentation en visitant l’Esiam, entreprise à but d’emploi du territoire de Mauléon. Cette EBE, ouverte en 2017, est l’une des entreprises à but d’emploi qui compte le plus de personnes en situation de handicap parmi ses effectifs. Plusieurs d’entre elles sont accompagnées par Cap Emploi, qui a notamment travaillé au recrutement ainsi qu’à l’aménagement de poste des personnes en situation de handicap. Sébastien Riodel-Girard, salarié de l’Esiam, en témoigne en vidéo :

L’association TZCLD veille aussi à intégrer la dimension handicap dans sa mission de diffusion du projet. En travaillant à l’accessibilité de ses supports de communication et de ses événements, elle favorise son appropriation au plus grand nombre. Elle a élaboré, en 2021, une charte événementielle pour gagner encore en inclusion. Les actions de formation sont aussi adaptées (accès PMR, vidéos sous-titrées, police inclusive pour les supports de présentation…).

PARTAGER CET ARTICLE SUR :